Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

A quelques jours de notre formation « devenir animateur.rice en codéveloppement », revenons sur quelques fondamentaux …

Le codéveloppement professionnel ou l'intelligence collective en action

Faire coopérer deux services que tout oppose. Regrouper deux équipes historiquement implantées en  Midi-Pyrénées et Lanquedoc Roussillon (par exemple…). Permettre à des profils  juniors  et “millenials”  de s’épanouir avec des équipes de managers confirmés…

Lorsqu’il y a besoin de développer les coopérations, d’accompagner les transitions managériales, de co-responsabiliser et engager les collaborateurs…, le codéveloppement professionnel est une réponse particulièrement bien adaptée.

Le codéveloppement, c’est quoi ?

Venant du Canada, la méthode a été élaborée par Claude Champagne et Adrien Payette qui en donnent la définition suivante :

« Le groupe de codéveloppement professionnel est une approche de développement professionnel pour des personnes qui croient pouvoir apprendre les unes des autres afin d’améliorer leur pratique. La réflexion effectuée, individuellement et en groupe, est favorisée par un exercice structuré de consultation qui porte sur des situations vécues actuellement par les participants…».

Les 6 étapes du codéveloppement
Illustration du processus en 6 étapes

Le codéveloppement est un outil d’évolution pour les managers et pour l’organisation.

A quoi ça sert ?

Par exemple, une entreprise ou une collectivité confrontée à des transformations ou des réorganisations, est amenée à développer les capacités managériales et organisationnelles de ses collaborateurs, ce qui nécessite de nouveaux apprentissages. La mise en place de groupes de codéveloppement favorise ces acquisitions, telles que :

  • Faire évoluer sa posture de manager vers une posture de facilitateur, qui va savoir accompagner et rassurer ses équipes dans les changements
  • Développer les capacités à coopérer, communiquer, écouter, innover, inventer et trouver des solutions (les « soft skills »)…

Le codéveloppement apporte des progrès tangibles et directs pour l’organisation grâce à un travail sur des situations réelles et incarnées, consolidant ainsi des pratiques professionnelles et le déploiement de nouvelles compétences.

Bref, le codev est un processus qui contribue à la qualité de vie au travail et à la performance globale de l’organisation.

Pourquoi se former au codev ?

Pour reprendre les propos de Fabien Rodhain, fondateur de la codéveloppement Academy et formateur d’animateurs, « derrière cette fluidité et cette apparente simplicité, se cache un véritable art de l’animation spécifique du codéveloppement, qui doit s’apprendre et se travailler »*.

Une formation de qualité à l’animation de groupes de codéveloppement garantit la compréhension de la méthodologie et l’appropriation d’une posture juste pour le facilitateur.

A cet égard, la formation qu’id&d propose à Toulouse, en partenariat avec la Codéveloppement Academy, est accréditée ICF(CCE).

La première promo qui débute la semaine prochaine est complète. Les inscriptions sont ouvertes pour la prochaine formation !

*Le codeveloppement professionnel, guide du facilitateur. Fabien Rodhain, Laurence Margarita, Odile Denayer et Gilles Schacherer

Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur facebook